Veste en jean customisée par Be 'Articia
Veste en jean customisée. © Be’Articia

Be yourself, Be’Articia !

Été 2019. Aurélie se promène dans les rues de Megève avec une amie, et lui montre fièrement un cabas personnalisé qu’elle vient d’acquérir. Cette dernière lui fait remarquer qu’elle est tout à fait capable de faire la même chose. C’est le déclic ! Elle fait un test avec un sac à main sur lequel elle peint un logo Peace and Love. « Mes amis, mais aussi de parfaits inconnus, me demandaient où je l’avais acheté. J’ai su qu’il y avait une piste à creuser ! » En 2020, elle franchit le cap, lance son entreprise à Praz sur Arly et devient Be’Articia, une artiste à plein temps. Son rêve d’adolescente en somme… En Belgique, d’où la jeune femme est originaire, elle avait commencé par des études d’art avant de bifurquer, sous la pression familiale, vers un métier plus rémunérateur dans l’hôtellerie restauration. 

img 20210610 1258112279387970925321585 BeArticia Megève : Color your life !
Aurélie Laffit, alias Be Articia dans son atelier.

Ses dessins chamarrés et éclatants séduisent, son nom commence à circuler. L’été dernier, Le Refuge à Megève lui confie l’univers graphique des uniformes du personnel de l’Esprit Sauvage, son bar éphémère. À Noël, les commandes pleuvent ! Baskets, vestes, chemises et casquettes ressortent de l’atelier totalement transformées.

« Je discute avec le client pour savoir ce qu’il lui plaît, puis je fais une esquisse que nous validons ensemble. Et ensuite, je prends mes pinceaux. » L’artiste propose aussi ses propres créations. Sur un portant, on découvre un superbe blouson avec une tête de tigre aux couleurs vitaminées, des perfectos en simili aux motifs street art, des casquettes aux aplats pleins de pep’s… Elle sourit : « j’aime colorer la vie des gens. »

Les œuvres sont réalisées avec une peinture spéciale cuir et textile, qui résiste aussi bien aux frottements qu’à la machine à laver. Aurélie réalise aussi parfois des toiles, sur commande, « mais je ne pense pas continuer les grands formats, car je manque de temps. » Dommage…

Be an artist

La jeune femme fourmille de projets et vient de sortir une ligne de 50 vestes en jean customisées, pour hommes et pour femmes. Chaque pièce est unique et travaillée dans une palette vivante et rock’n roll. Cet été, Be’Articia fera un stage dans une célèbre maison de couture parisienne, pour parfaire son style et apprendre de nouvelles techniques. Mais chut, nous n’en saurons pas plus ! « L’objectif sera de sortir une ligne plus haute couture en 2022 », nous confie-t-elle. En attendant, elle enchaîne les commandes privées… Allez-y vite, avant que sa côte n’explose !

Contacts

10 % des ventes sont reversés à Soroptimist International Mont-Blanc. L’association œuvre pour l’éducation et la santé des femmes. www.mont-blanc-soroptimist.fr

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous !

Toute l'actualité de Megève et sa région directement dans votre boîte mail

You May Also Like

Sophie Muffat-Méridol, nouveau roman

Sophie Muffat-Méridol présente son second roman. Avec Le Pâtissier de la Place Saint-Paul, l’écrivain de Megève nous invite à découvrir le vieux Lyon au travers de personnages attachants et lumineux. Elle est en dédicace le vendredi 30 juillet à la librairie Scarlett.

Ciao Stéphane

Il a tiré sa révérence… Les obsèques de Stéphane Huget ont été…

Le Calvaire de Megève

Édifié entre 1840 et 1863 sur les pentes du mont d’Arbois, le calvaire du curé Ambroise Martin a lancé le destin touristique de Megève.

Le ski à Megève dans les années 1930 selon Willy Ronis

Une exposition au Palais nous fait redécouvrir le ski des années 1940, vu par Willy Ronis, un des plus grands photographes de l’époque.